Résumé du 29 mai 2010: Rêves et communications

Synthèses des sujets développés

Modérateur : Docsavage

Avatar de l’utilisateur
Docsavage
Administrateur du site
Messages : 297
Inscription : dim. 14 août 2011 16:07
Localisation : Alpha du Centaure
A remercié : 1 fois
A été remercié : 1 fois
Contact :

Message non lu sam. 20 août 2011 02:30

Sujet abordé : Les rêves: source d'enseignements ?

Etaient présents : Octopussy, Talica et Docsavage.
Animateur : Docsavage et Octopussy


Condensé:

Q : Je ne pense pas avoir de guide, ou si j'en ai un, je ne le comprend pas…
R : Tu penses en "être incarné", ne pas le comprendre
R : Mais ton Etre intérieur, ton âme, le comprend très bien
Q : Alors je laisse mon âme lui parler et pas moi consciemment ?
R : Rien ne t'empêche de te "préparer" à communiquer avant le sommeil !
Q : Si je parle a mon guide que je ne comprend pas ni ne voit, j'aurai l'impression de parler dans le vide ...
R : Rappelle toi ceci: "la nuit porte conseil" d'où cela vient il ?
Q : Si c'est un guide, pourquoi ne se manifeste t il pas ?
Q : Pour que je puisse y croire ? Et là, je pourrai lui parler !
R : Le libre arbitre, très chère, le sacro saint libre arbitre !
Q : Tu veux dire qu'il a aussi le libre arbitre il fait ce qu'il veut, quand il veut ? Je ne comprends pas, même si apparemment c'est simple !
C : Non, tu prends le problème à l'envers, là
C : C'est surtout toi qui a le libre arbitre : décider d'y croire ou pas et de l'écouter ou non…
R : il "conseille", suggère, mais ne peut le faire ouvertement
R : Crois-tu en certaines choses sans les avoir jamais vues ?
Q : Oui mais le guide… j'ai du mal je ne sais pas pourquoi ?
C : Cela te fait peur, un inconnu qui sait tout de toi ?
Q : Sûrement, mais j'ai toujours l'impression d'être seule dans les coups durs !
R : Non, tu ne l'es jamais. Cependant "ils" ne sont pas là pour "apprendre" à notre place comment les affronter, ces coups durs !
Q : Pourtant, j'arrive à prier, ce qui était inimaginable il y a même pas un an…
C : Nous ne sommes jamais seuls.....
Q : Ils sont là pourquoi alors ? Explique moi
Q : Si ils ne sont pas là pour nous aider quand ça ne va pas ?
R : Pour nous guider vers la solution si nous acceptons de les écouter ?
R : Pour nous assister dans nos épreuves et suivre avec nous le bon déroulement de notre "programme"
R : Mais pas pour se substituer à nous dans nos décisions
R : Ni apprendre les "leçons" de la Vie à notre place
R : Donnerais-tu le corrigé d'un problème à des élèves en même temps que l'examen ?
R : Où serait leur mérite, dans ce cas ?
Q : C'est la même discussion que l'autre jour, non je ne donnerai pas la solution mais je lui aurais appris la leçon avant…
R : Les leçons, tu les apprends en "live" de toi même, ce n'était qu'une métaphore qu'il ne faudrait pas prendre au pied de la lettre. A nous de les retenir et de les appliquer !
R : Cependant, ils t'assistent beaucoup plus que tu ne le penses, mais dans l'ombre, sans jamais intervenir de façon ostentatoire
R : Enfin, en règle générale
R : Et nous mettons ça ensuite sur le compte de l'intuition ou de l'inspiration du moment
C : Tout est subtil…
C : La leçon est notre expérience…
Q : Oui, c'est là que je bloque…
Q : C'est mon coté terre a terre qui reprend le dessus
Q : Le guide, c'est notre âme en fait ?
R : Non, un Guide est une âme comme la nôtre mais arrivée à un degré d'évolution supérieur.
Q : Notre âme est reliée aux guides ?
R : Bien sur !
R : Comment peut il en être autrement ?
R : Des Guides qui ne pourraient communiquer avec notre Ame ?
R : Autant apprendre le solfège à un sourd de naissance…
Q : Et où interviennent-ils ? Dans l'évolution de l'âme ?
R : Oui bien sur, dans l'évolution de l'âme, notre vie ici,"physique" et bien concrète pour nous, est une sorte d'école.
R : Cependant, notre partie authentique n'est pas celle que l'on croit, c'est à dire la partie physique "ici bas"
R : Cette enveloppe, nous la laissons tous un jour
R : Alors, si il reste "quelque chose", c'est bien lui qui retient, qui apprend.
R : Et pour cela, comme nous sommes en immersion ici sur terre, des Guides nous ont été dévolus
Q : Oui, ça, j'ai compris !
Q : L'âme, son évolution etc. Mais le guide ...
Q : C'est aussi un esprit ?
R : Esprit, âme etc., c'est la même chose
R : C'est une question de mots
Q : Mais je bloque totalement sur ce mot…
R : Ton âme, là, maintenant est incarnée !
Q : Oui mais guide = esprit non incarné !
R : Mais lors de ton décès, tu redeviendras un Esprit, une Âme aussi !
R : Un Guide est comme nous, en quelque sorte, mais sans le corps
R : Rien de plus
R : Enfin plus évolué, sinon il ne serait pas guide, bien sur !
Q : Plus libre en tt cas ?
R : Disons moins dépendant de la matière et des us et coutumes parfois absurdes de l'environnement où l'on se situe en tant qu'incarné
R : Eux ne dépendent plus de ça mais ont quand même des devoirs et obligations
R : Cependant, ils sont plus libre d'avancer ou de nous faire avancer dans le sens de l'évolution, y compris de la leur…
R : Même si le but de l'évolution nous échappe parfois car nous n'avons pas assez de recul pour comprendre.
Q : Ce sont ces guides qui nous laisseraient des messages ? Dans le style de la radio ? Ce soir, c'est juste une histoire de compréhension de mots, non ?
R : Oui et non
R : Il se peut qu'en cas "d'urgence"; il y ait communication ouverte comme tu le dis
R : Mais ils sont TOUJOURS en contact avec nous
R : Cependant, notre AME entend, pas forcement nos oreilles…
Q : Mets moi un mot sur qui nous laisse des messages ?
R : les Guides
R : Qui eux ont suffisamment évolué pour ne plus avoir à se réincarner, et nous servir de mentor en quelque sorte
Q : C'est le "oui et non" qui m'ont perturbés
R : Je précise: Les communications claires sont assez exceptionnelles dans le sens de leurs manifestations "physiques"
R : Mais ils communiquent en permanence sous une forme plus discrète
Q : Car là, tu dis qu'ils ne laissent des messages que dans l'urgence et l'autre soir nous parlions d'Esprits tout simplement et tu disais qu'ils nous laissent des messages partout si on sait les comprendre ?
Q : Ok, donc c'est pareil sauf que je pensais qu'il s'agissait d'autres entités…
R : Oui, si on sait les comprendre, donc rien de "merveilleux" ou renversant !
R : Ils communiquent en permanence d'une autre façon, y compris souvent lors de notre sommeil, notre âme étant "détachée" du corps
R : C'est un langage direct âme/âme, le "rêve" est uniquement le résultat de ce que notre conscient rapporte ensuite
R : Voilà pourquoi il faut souvent les décoder car c'est un mélange entre leur propos et notre "inconscient" d'être humain
Q : Oui, après il faut les interpréter, comme quand on voit des images ?
Q : Il faut savoir tout interpréter, ça ne peut servir au commun des mortels !
R : Pas forcement
R : De plus, tous les rêves n'ont nul besoin d'être interprétés
R : Si quelque chose d'important est à savoir, cela ressortira au moment opportun car l'âme sait et retient, elle.
R : Un rêve est comme une photo de vacances
R : Lorsque tu rentres chez toi, tu rapportes des photos, mais elles ne SONT PAS tes vacances !
R : Une photo ne résumera jamais en elle même toutes les émotions ou ressentis que tu as pu vivre lors de ton séjour
R : On est d'accord ?
Q : Oui
C : Ah ! C'est pour ça que c'est toujours très embrouillé ?
Q : Tu disais de les regarder comme si on regardait un film ou une image ou nous ne sommes pas dedans ?
R : ???
Q : Difficile a expliquer
R : Et bien ! Y aurait-il un savant mélange ?
Q : Pour les photos ou images ...
R : Encore une fois, je parle en métaphores là, à propos des rêves
Q : Regarder mais en ne t'impliquant pas
C : Peut être pour se détacher des "impressions" ?
Q : Pour pouvoir un peu les comprendre, il ne faudrait pas les prendre pour les nôtres, mais les regarder comme quelque chose d'externe
C : Ce sont les nôtres, mais regardés sous une nouvelle vue
R : Il me semble que là, tu mélanges les deux...
R : Je parlais de leur méthodes de communication
R : Et nous partons sur notre vision de leur interprétation

Copyright©2010-2011 François de Saintonge. Reproduction interdite
"Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres" Voltaire