A propos de l'âme du corps et de l'esprit...

La Vie après la vie ?

Modérateur : Docsavage

Avatar de l’utilisateur
Docsavage
Administrateur du site
Messages : 317
Inscription : dim. 14 août 2011 16:07
x 4
x 13
Contact :

Message non lu sam. 20 août 2011 00:39

Nous pouvons considérer en premier: l'âme, qui est Unique et Indivisible bien qu'elle fasse partie d'un Tout* que l'on peu appeler "Dieu" ou la "Source" peu importe selon nos convictions. Ensuite il a l'esprit qui est la partie émergente de l'âme (un peu comme un iceberg, les 3/10emes sont seulement apparents) lors de nos incarnations et sa conscience qui est, en quelque sorte le lien, le "référent" de l'âme. Après, il y a le corps physique, adapté à l'environnement du lieu où nous sommes venus mener des expériences. Et au "final", le corps étherique ou "périsprit" pour relier le tout.

Nous avons donc vu que :

1. L'âme est entière, indivisible et intemporelle. C'est elle, au final qui reste le récipiendaire de TOUTES nos expériences émotionnelles et autres sans distinction.
2. La conscience qui est en quelque sorte l'arbitre, le témoin et l'agent de liaison avec l'esprit incarné. Elle aussi est contrainte, dans son mode de communication, au milieu ou l'incarné évolue.
3. L'esprit est la partie consciente qui perçoit directement les expériences toujours selon la nature du lieu où l'individu est en incarnation. A ne pas confondre avec "l'esprit" dans le sens de l'âme bien sur.
4. Le corps étherique ou "périsprit" est un agent de liaison entre l'âme et le corps. Celui-ci doit s'adapter au futur corps de l'âme en attente d'incarnation. Il est bien entendu que lui aussi prendra la forme nécessaire au milieu (le monde, la dimension) où l'individu sera appelé à vivre.

Nous pouvons aussi considérer que :

- L'âme est largement plus ancienne que notre esprit incarné le conçoit et dispose d'un savoir beaucoup plus étendu. (la somme des expériences d'incarnations, sur terre comme ailleurs)
- Elle communique par le biais de la conscience et des sentiments. C'est aussi en quelque sorte le siège de notre mémoire. Le cerveau n'étant dans ce cas que l'instrument physique.
- Lors de son départ, elle conserve un certain temps le corps étherique dans lequel elle est restée plus ou moins longtemps, ceci selon son avancement moral et intellectuel (je ne parle pas de spirituel car nous SOMMES des êtres spirituels venus tester la matière). Un peu à la manière d'un vêtement que l'on a porté très longtemps et auquel nous sommes habitués et dont on a un peu de mal à se séparer.
- Le corps physique est donc un "simple" véhicule destiné à découvrir et expérimenter la matière selon l'environnement auquel il est adapté. Il est entendu que la "matière" est alors l'argument pour déclancher une cohorte de sentiments autrement impossibles à découvrir ou ressentir dans un état différent. (Un "Pur Esprit" n'ayant pas connu la matière aura bien du mal à comprendre ce que cela implique)
- La mémoire "ancestrale" accumulée est provisoirement occultée afin de ne pas interférer avec les nouvelles expériences que l'âme est venue mener.

*Le "Tout" pourrait être vu de cette façon: "Si nous partons en excursion de groupe, nous faisons bien partie d'un tout sans pour autant perdre notre individualité. Nous avons donc bien un but commun, mais nous le percevons à titre individuel selon notre sensibilité et en tirerons des expériences qui pourront aussi profiter au "Tout" dans un esprit de partage.


Copyright©2010-2019 François de Saintonge. Reproduction interdite
"Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres" Voltaire