Pour en "finir"(!) avec les anges, suite et fin....

Méthodes et approches diverses

Modérateur : Docsavage

Avatar de l’utilisateur
Docsavage
Administrateur du site
Messages : 317
Inscription : dim. 14 août 2011 16:07
x 4
x 13
Contact :

Message non lu dim. 21 août 2011 03:54

Je ne peux que réagir à nouveau devant le regain d'une volonté de s'attacher de façon indéracinable à des idées sous le couvert du droit à la pluralité des opinions, à la liberté d'expression ou encore de la tolérance.
Au nom des ces mêmes arguments, si je vous affirmais que les chambres à gaz n'ont pas existé, moi aussi aurais-je droit à cette liberté d'opinion ?
Cela ne serait pas trop préoccupant si ces personnes, au lieu d'avancer leurs idées comme une proposition de choix, ne voulaient pas les marteler avec force dans l'esprit de leurs disciples.
Oui, je sais le mot est fort et vous l'avez bien compris, sur ES on ne "donne pas dans la complaisance", surtout à ce niveau.
Il est important de souligner que nous ne sommes pas ici en train de parler de simples goûts littéraires ou de la couleur de notre voiture, mais bien de sujets qui peuvent avoir de fortes incidences sur notre comportement, nos actes et donc notre vie elle-même, quand il ne s'agit pas de notre santé mentale pour les plus faibles d'entre nous... (si si je connais des cas !)

Voici donc, entre celles qui nous préoccupent, les affirmations qui refleurissent (avec le printemps ?) sur de nombreux sites et forums :
]"Les anges n'ont rien à voir avec les Guides et/ou les Esprits Supérieurs" !
"Les deux sont énergie, mais l'ange lui est pure énergie pour la protection tandis que le guide a été un être incarné autrefois et lui a fini son évolution".


Dès le départ, il est remarquable de constater, et je vous le rappelle ici, que ces affirmations ne sont appuyées par aucune argumentation de la part de leurs auteurs… Ceux-ci aurait-ils l'art et la manière d'éviter soigneusement la question ? Ou alors, plus inquiétant, les lecteurs ne jugent pas nécessaire de s'intéresser aux éléments de base qui ont forgé ces croyances ?
Je suppose qu'ils répondraient ceci pour peu que quelqu'un eu l'idée de se renseigner:
"Ah mais non, vous n'êtes pas un Maître Assenscionné, vous n'avez pas le droit de savoir ce que nous on sait, vous ne pourriez même pas comprendre ! Contentez vous de lire et d'accepter sans réserve ce qu'on veut bien vous donner"
Pure hypothèse, cette réponse, bien sur…


Je reprends donc :
]"Les anges n'ont rien à voir avec les Guides et/ou les Esprits Supérieurs" !
"Les deux sont énergie, mais l'ange lui est pure énergie pour la protection et n'a jamais vécu sur terre tandis que le guide a été un être incarné autrefois et lui a fini son évolution".


Voici mes arguments:
Les personnes affirmant ces idées sont croyants à la base. En effet, les anges sont d'inspiration religieuse et je ne vois pas comment décemment écarter cette relation étroite. Ils croient donc aussi nécessairement en un Dieu juste, bon et impartial. Sinon il ne serait pas "Dieu"! Partant de ce principe simple, comment expliquer ce "deux poids deux mesures" envers les anges et les guides ? Dieu, dans sa grande mansuétude aurait-il créé des âmes plus favorisées que d'autres ? Certains seraient dispensés des épreuves terrestres tandis que d'autres courberaient l'échine en ayant pour obligation de subir les épreuves, souvent pénibles, de leurs multiples réincarnations ? Tout ceci pour arriver au même stade d'évolution Spirituelle au final ? L'image de la justice Divine s'effrite alors devant ce manque d'équité flagrant que même nous, pauvres humains, arrivons à comprendre et ressentir…
Imaginez-vous l'horreur d'un esprit obligé de rester guide pour l'éternité sans espoir d'évolution ? Cette même horreur d'un ange destiné à "protéger" les pires assassins (par exemple) durant leur Vie Céleste Immuable, sans pour autant pouvoir exercer leur droit, eux aussi, au libre arbitre ?
Je vous laisse juge…
"Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres" Voltaire