Pompom le 29/05/2013

Nos rêves sont souvent porteur de messages

Modérateur : Docsavage

Avatar de l’utilisateur
pompom
Esprit assidu
Esprit assidu
Messages : 36
Inscription : jeu. 4 oct. 2012 03:03

Message non lu mer. 29 mai 2013 18:07

J’ai fait un rêve cette nuit assez ésotérique pour qu’il trouve sa place ici. Je dirai à la fin l’impression qu’il m’a laissée en termes d’interprétation.


Je suis dans une espèce de complexe militaire, avec des centaines de personnes, militaires ou civils. Je ne sais pas trop ce que je fais là, un emploi subalterne je pense. Dans le camp il y a un extra-terrestre qui vient souvent, il ressemble à ET (parfois) et il a accès à tout, les militaires lui font toute confiance et ne se préoccupent même plus de sa présence.

Je discute avec ce ET et il m’explique beaucoup de choses sur l’empathie et la télépathie. Il me dit qu’en gros il a créé un bouclier afin de ne pas partager ses informations avec tout le monde mais il peut le lever un moment pour que je les reçoive. Autour de lui une espèce de bulle se développe et quand elle m’enveloppe j’ai alors accès à tout ce qu’il pense, tout ce dont il se souvient, de sa vie mais aussi du savoir accumulé. Je remarque qu’autour de moi personne ne semble faire attention à ça. Il m’explique que c’est parce que j’ai « le 3e œil » et que j’ai donc une espèce d’écoutille ouverte qui me permet de recevoir toutes ces informations, que c’est pour ça que je suis venue vers lui, qu’il est venu vers moi.

Ensuite, on se retrouve au milieu de plein de gens et je suis assaillie de plein d’émotions, de plein d’images, c’est horrible. ET me dit alors que je dois penser à me protéger aussi et ne pas rester en permanence ouverte. Il me montre qu’il faut que je mette ma main gauche sur mon front, entre mes yeux, et que je visualise que l’œil se transfère au milieu de ma main. Ainsi, dans la main, l’œil ne perçoit plus. Et dès que je veux voir à nouveau avec, il me suffit de remettre ma main sur mon front et de visualiser l’inverse.

Je me retrouve ensuite dans une espèce de bas-fond d’une ville indienne ou sud-américaine. Il y a là des tas d’enfants, et un en particulier, minuscule, qui ne doit pas avoir plus de deux ans. Je sens tout de suite qu’il est spécial et je commence à discuter avec lui. Je crois qu’il est capable de parler toutes les langues du monde, quelque chose comme ça. Mais il est « coincé » ici, personne ne le regarde autrement qu’avec indifférence. Je décide de l’adopter et de lui apprendre à lire. Je me sens capable de l’élever, de l’aider à se développer. Il est un enfant. Je lui explique alors ce que j’ai appris d’ET et je lui montre comment fermer et ouvrir son 3e œil.

Je me suis réveillée avec un sentiment de bien-être, avec le sentiment d’avoir trouvé ma voie, et avec un profond sentiment de maternité réalisée.

J’ai l’impression, en me le remémorant, que je suis plutôt dans une espèce de révision de ce que j’ai appris ou compris ces derniers mois. La seule information qui me semble un peu nouvelle, c’est cette histoire de main (à mettre peut-être en rapport avec les démangeaisons dans les mains que je ressens dernièrement au sortir de certains rêves ?). L’autre information, l’enfant, me mène sur plusieurs pistes que je n’arrive pas pour l’instant à accepter.
En revanche, je sens bien qu’il y a une foule de détails intéressants, mais je me sens trop impliquée pour les percevoir, même si d’emblée ils ont l’air de mener ici ou là, j’ai la sensation qu’il faut aller derrière l’évidence… qu’ils sont trop faciles pour qu’ils soient pertinents.
Avatar de l’utilisateur
Octopussy
Esprit lumineux
Esprit lumineux
Messages : 169
Inscription : mar. 16 août 2011 00:28
x 11
x 6

Message non lu mer. 29 mai 2013 23:10

Faut -il toujours chercher compliqué lorsqu'on on comprend ses rêves :D ?
Les détails sont -il systématiquement importants...
Tu devines qui est ET..;et même l'enfant (si si avoue :))
Il y a des vérités personnelles qui sont plus acceptables lorsqu'elles sont "théatrales". On peut y comprendre les élements principaux avec recul..ça tu le sais..
Je doute que ta main "te protége" en quoi que se soit..."d'éso."..
Je crois que tu as une forme de recul à travailler au cas où tu sois vraiment affectée par les autres...
Avatar de l’utilisateur
pompom
Esprit assidu
Esprit assidu
Messages : 36
Inscription : jeu. 4 oct. 2012 03:03

Message non lu mer. 29 mai 2013 23:34

Merci Octo !

Mais du coup c'est encore moins clair pour moi ! :D Je pensais juste à une révision basique de ce que j'avais pu comprendre ces derniers mois... ET je l'avais associé à MOI, l'enfant je ne savais pas trop, peut-être moi-même, mais toutes ses capacités me laissaient penser que c'était en fait autre chose.
En revanche pour la main je pensais que c'était une espèce de "solution" au problème rencontré lors du festival, là où j'étais assez mal, éparpillée. Une espèce de truc quoi, un peu comme les sous-vêtements anti-trac lol.
Dans les détails qui me semblaient important, je ne sais pas trop pourquoi, il y avait le fait que ET puisse se balader tranquillement...
Avatar de l’utilisateur
Dolphin
Esprit lumineux
Esprit lumineux
Messages : 192
Inscription : lun. 19 sept. 2011 17:31

Message non lu mar. 11 juin 2013 12:05

Bonjour Pompom (et Octo),

Voilà ce qu'après lecture, ça me suggère:

L'impression qu'il y a comme un "décalage" entre la personne que l'on est véritablement (au fond de soi) et celle qui est (qui s'exprime ici)?

Ton Être recèle une richesse spirituelle (tant par son histoire, ses expériences passées, ses connaissances etc.)...cependant, y a comme une sorte d'opposition, de contradiction malgré une certaine volonté, envie de faire, d'être?

Peut-être une difficulté à accepter ou à admettre certaines choses avec soi et les autres?

(Tout ça n'est qu'hypothèses de ma part, je peux bien évidemment me tromper.)
Life is Beautiful...the Best is Yet to Come...!
Avatar de l’utilisateur
pompom
Esprit assidu
Esprit assidu
Messages : 36
Inscription : jeu. 4 oct. 2012 03:03

Message non lu ven. 14 juin 2013 12:17

Merci Dol !

Effectivement tu as mis le doigt sur quelque chose, ce décalage que j'introduis dans ma vie entre ce que je suis et ce que je montre. Non pas ici, mais justement dans ma vie quotidienne. Je cache évidemment tout ce qui est ésotérique afin de ne pas me retrouver à devoir justifier de ma "perchitude" :mrgreen: . Je n'ai pas encore réussi à assumer tout un pan de ma vie, bien que j'accepte de plus en plus de le montrer, sans le revendiquer :)
J'allais dire que c'est un travail de longue haleine, mais en même temps, dire ça c'est encore allonger le temps avant que ça ne se règle... :roll:

Bref, merci dol ;)
Répondre