La loi de l'attraction - Q&A

Questions/Réponses

Le pouvoir de l'esprit sur la matière...

Modérateur : Docsavage

Avatar du membre
Docsavage
Administrateur du site
Messages : 337
Enregistré le : dim. 14 août 2011 14:07
9
Total: 5
Total: 23

Message non lu

Les questions/réponses les plus courantes en rapport avec les applications de la loi de l'attraction se feront ici, le sujet méritant bien un topic à lui seul.
"Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres" Voltaire
Avatar du membre
Docsavage
Administrateur du site
Messages : 337
Enregistré le : dim. 14 août 2011 14:07
9
Total: 5
Total: 23

Message non lu

Atelier et segments

L'atelier, tel qu'il est exposé dans l'ouvrage Hicks/Abraham, est conçu pour l'ouverture vers un état de sérénité qui prédispose à recevoir ce que nous sommes venus chercher et expérimenter dans cette vie. Il permet de "s'affranchir" des aléas que nous vivons afin de mieux faire abstraction de "Ce-qui-est".
Les segments sont plutôt destinés à éviter de se disperser en "découpant" les périodes de notre vie quotidienne. Ceci permet de mieux fixer les objectifs que nous nous sommes donnés et de mieux profiter de ce que l'on peu recevoir.

Prenons l'exemple d'une journée de 12 heures
- Pour comparer avec "l'atelier", nous dirions : " j'ai vécu une bonne journée". C'est la globalité de ce à quoi je pouvais m'attendre dans ce que je recherchais.
- Pour comparer avec les "segments", nous dirions ;"j'ai vécu une bonne journée de 12 fois une heure". Celles-ci m'ont apporté chacune, leur lot d'expériences différentes.

L'atelier, pourrait être considéré comme une base de départ sur les fondements de nos volontés tout en prenant conscience de la réalité de notre vraie nature. Les segments en sont les applications concrètes intrinsèquement liées.
"Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres" Voltaire
Avatar du membre
Docsavage
Administrateur du site
Messages : 337
Enregistré le : dim. 14 août 2011 14:07
9
Total: 5
Total: 23

Message non lu

La loi de l'attraction et la médiumnité

"Ce qui est semblable attire à soi ce qui lui ressemble"
Donc, on s'attire les esprits que l'on mérite, en réalité comme en rêve, même si ceux-ci peuvent être des cauchemars ?

1) On n'attire pas ce que l'on "mérite", mais ce que l'on recherche, que ce soit conscient ou non. Au niveau des rêves, il s'agit de ne pas confondre la cause et l"effet. Ces rêves et cauchemars viennent pour la plus part de tergiversations existentielles; pas d'autre chose. De plus, en ayant bien lu, on sait que cette loi s'applique surtout à nos créations ou désirs dans cette dimension matérielle, pas dans notre phase "spirite" où nous avons d'autres moyens d'expression.

"Ce à quoi j'espère advient"
les cataclysmes ou autres fléaux qu'un medium peut voir, il les a souhaité ? Aurait-il donc préféré les "ennuis" ? N'y a-t-il pas autre chose ?
Est-il possible, selon notre sensibilité médiumnique, que nous soyons spécialistes des visions catastrophiques, y compris en fonction de notre humeur ?

2) Il a probablement souhaité avoir ces visions afin de pouvoir intervenir d'une façon ou une autre dans un but sûrement altruiste… Maintenant, si il n'a pas consciemment affiné ce qu'il voulait voir et comment, alors, sans autres précisions, celles-ci s'accorderont en quelque sorte sur le "tout venant" par défaut et suivant son état d'âme du moment.

"Je permet à autrui d'être ce qu'il est"
En voyance, on laisse alors faire les erreurs et autres bêtises que l'on peut voir?

3) Le contraire serait incompatible avec le droit de permission. Le fait de "voir" n'oblige personne à imposer une attitude à quiconque… C'est la même problématique que dans la question précédente. Ce que nous considérons comme les pires événements à titre personnel, peuvent avoir été choisi par la personne pour son avancement et/ou dans le choix de ses propres expériences. Notre "intervention", si toutefois on la sollicite, consistera alors à donner des perspectives de choix différentes mais toujours dans le respect du libre arbitre.

"On attire les événements"
Si l'on ressent personnellement ne pas pouvoir espérer avoir de contacts de haut niveau avec des "Esprits Purs" ?

4) Si nous pensons que nous n'aurons pas de contacts de "haut niveau", et bien, toujours selon cette loi, nous aurons ce à quoi nous nous attendons, et pas autre chose…

Qu'en est-il du fait d'attirer des personnes qui pensent souvent la même chose ou s'interrogent sur les mêmes sujets à des moments précis ?

4b) La loi n'est pas différente, on attire ce que nous recherchons. Les pensées en font aussi parties afin de trouver toutes les réponses possibles à nos questions. Dans ce cas, il y a "émulation" dans l'optique de nos intérêts communs.

"Etre attentifs à vos émotions"
On peu avoir des réactions de fuite devant la confusion. Des "visions" peuvent déclencher des émotions; faut-il pourtant rester concentrer dessus même si cela dérange ?

5) Cela concerne les d'émotions "envoyées" par notre être intérieur, pas d'autres sources émotionnelles qui peuvent êtres attachées à la médiumnité et ses communications. En dehors de cet aspect médiumnique, il est alors conseillé de faire "un pont" vers d'autres pensées plus profitable afin de na pas se créer de désagréments

Celui (ou celle) qui pratique la voyance doit avoir une capacité de détachement hors du commun…
Ressentir les autres tout en restant à bonne distance ne ressemble-t-il pas à un manque de compassion ou d'intérêt pour ses semblables?

5b) Cela se rapporte à la "loi de permission". Comment permettre si l'on s'implique trop ou si on n'est incapable de rester dans un certain état de neutralité ? Il faut savoir ce que l'on veut ! Si l'on veut aider, il est préférable de maintenir un certain état d'esprit, sinon, ce n'est plus de l'altruisme mais de la compassion et de l'ingérence. Ce n'est généralement pas ce qui est demandé. Pas besoin d'être médium pour cela.

"Si vous observez tout chez une personne, vous en invitez les aspects dans votre vie"
Pourtant, quand nous "décryptons" quelqu'un totalement, nous voyons ses défauts qui peuvent marquer tout autant que ses qualités... Faut-il utiliser le "temps tampon" d'urgence ?

6) Oui en quelque sorte, mais cela se rapporte encore une fois à "l'art de permettre". Il sera alors profitable d'agir en conséquence.

"L'être qui sent qu'on ne l'aime pas s'attire des ennuis par l'intention même qu'il porte aux préjugés d'autrui"

7) Si il sent ou estime qu'on ne l'aime pas, au lieu de laisser le bénéfice du doute à autrui ou même d'en faire abstraction, il se met alors forcement dans une situation de "demande" qui renforcera ce genre de sentiments.

Dans le cadre de la voyance, faut-il que, dans son atelier, on dise: "je vais voir tout ce qu'il faut voir et je vais bien orienter untel", le tout au milieu de ses envies personnelles?
Ou alors, faut-il se faire un segment d'intention : "là, je vais passer en mode medium; tout ce que je vois est ce que j'accepte de recevoir comme émission ...." ?

7b) L'atelier devrait plutôt être "réservé" à notre état de bien-être général qui nous prédisposera à recevoir et s'harmoniser selon nos lignes de vie plutôt que les segments qui sont destinés à des choses plus précises, plus ciblées dans un laps de temps donné. En atelier on dirait, par exemple : "Je veux être un excellent medium voyant (ou sensitif etc.)"sans pour autant que cela soit nominatif. En segmentation, on précisera alors la qualité (la forme et la manière) de ce que nous désirons voir pour une personne précise.


"Le plus grand cadeau que vous puissiez faire à quelqu'un est de croire à son succès.."
On sait ou présume qu'il y a un risque ! On visualise la personne en "bien" quand même ?

8 ) Croire à son succès sans forcement entrer dans sa "bulle". Personne ne demande d'affiner une vision qui sera de toute façon fausse, étant donné que la personne en aura invariablement une différente de la nôtre. Voir : L'art de permettre - sans jamais imposer, même si l'on pense que "c'est pour son bien". Aucun autre que nous-même ne peut savoir ce qui est bon pour nous.
"Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres" Voltaire
Répondre