La télépathie

Les dons médiumniques et leurs applications

Modérateur : Docsavage

Avatar du membre
mystic
Esprit éclairé
Esprit éclairé
Messages : 78
Enregistré le : dim. 21 août 2011 07:08
10

Message non lu

Télépathie ou communication extra sensorielle

Cette forme de communication ne fait pas appel aux modes de communications physiques, rassemblant les expressions orale, corporelle et faciale.
Cette faculté est bien l'expression de l'Esprit, dirigé par l'esprit, vers un autre Esprit.
Son fonctionnement est somme toute simple ce qui rends son application ardue réside dans la réunion des éléments qui y sont nécéssaires.
De façon plus imagée la télépathie est un délicat assemblage de rouages et de chaînes, si un seul de ses élément est déficient la communication est rompue ou inexistante.

Ce processus peut se produire de façon spontané : c'est-à-dire sans que l'émetteur et le récepteur aient convenu au préalable d'une transmission.

CAS :
Un jeune enfant joue dans la cour de l'école, il trébuche, tombe sur la tête et se fait une énorme bosse.
En état de détresse extrême il réclame de façon intense sa mère. La mère est sur son lieu de travail et injoignable.
Elle reçoit pourtant l'appel psychique de son enfant : "PEUR, DOULEUR, TETE".
en rentrant sans que rien ne soit annoncé par un tiers, elle soulève la frange de son enfant et voit la bosse.

Le processus peut aussi se produire de façon volontaire : c'est-à-dire qu'une transmission est programmée et ses modalités établies à l'avance.

CAS :
Deux amies (nommons les 1 et 2) travaillent sept heures de rang ensemble dans une équipe soudée l'une d'entre elle part en pause avec un autre membre du personnel (les ragots vont bon train dans cette entreprise), elle doit être prévenue de l'arrivée éventuelle de personnes étrangères à l'équipe, soulignons qu'il n'existe aucun moyen de communication entre le poste de travail et la salle de pause.
L'entrée est cependant visible depuis le poste de travail.
Elles conviennent donc d'un processus 1 est donc le récepteur et 2 l'émetteur : au moment même où une personne étrangère au service passe la porte d'entrée 2 émet un signal d'alerte : DANGER, INTRUS.
La première reçoit un sentiment d'urgence avec la certitude qu'il y à quelqu'un dans la station.

Dans tous les cas la transmission et son interprétation sont implicitement liées à la sensibilité de l'émetteur et de son récepteur ainsi qu'à la précision du contenu de la transmission

CAS :
Un enfant T joue avec son ami dans un jardin, l'ami monte dans un arbre au moyen d'une corde à nœud, la corde se rompt l'ami tombe d'une hauteur non négligeable et reste cloué au sol avec une douleur dans le dos. T témoin de la scène se précipite vers son ami lui demande si ça va, l'ami pleure en lui disant j'ai mal, va chercher ma mère. T cours chercher de l'aide et se laisse gagner par la terreur, il transmet à sa propre mère un sentiment de TERREUR, AFFOLEMENT et DANGER EXTREME, quelque chose de vraiment grave vient d'arriver. Soulignons que T allé rentrer chez lui au moment ou le drame s'est produit et qu'il est partit sans préciser qu'il allé chez son ami. Les parents de l'ami courent dans le jardin demandant à T de garder la petite sœur et ne pense pas à prevenir la mère de T de son retard.
La mère de T reçoit parfaitement le message, mais le simple fait que T soit affolé, laisse penser à la mère le pire pour son fils (enlevement).

Emetteur ou récepteur ?

Certains individus seront de meilleurs récepteurs, d'autres de meilleurs émetteurs, d'autres encore arrivent à " huiler" suffisamment les rouages de cette délicate communication, pour assumer tour à tour les deux rôles selon les situations et les affinités entre deux individus communicant (en même temps aurions nous l'idée de téléphoner à quelqu'un avec qui nous n'aurions aucune affinité ?)

Comme toute faculté la télépathie n'échappe pas à cette règle fondamentale : "utilisée à mauvais escient, elle peut avoir des conséquences plus ou moins lourdes".
Il nous appartient donc d'en faire bon usage....


Rappelons que :
- Le contenu du message doit être le plus concis possible.
- Dans le cas ou le processus n'est pas établie à l'avance, il est important pour l'émetteur de bien controler sa sensibilité afin que le récepteur interprète de la meilleure manière qu'il soit le dit message. (une simple mise au point entre les deux partis suffit à régler généralement ce désagrément.)
-La télépathie comme l'empathie ne tient pas compte de la notion de distance, d'age, de genre.

L'époque que nous vivons n'est sans doute pas trés propice au bon développement d'une telle faculté : les modes de communications étant facilités à l'extrême (rapidité de l'acheminement des courriers, téléphonie accessible au plus grand nombre, internet, moyens de déplacement rapide.

Bien que ce mode de communication reste encore pour certains et dans l'absolu non attesté et sans intéret, cette faculté extra sensorielle n'en reste pas moins l'objet de nombreuses recherches dans le monde scientifique.