evolution des recherches dites Scientifiques

Etudes et recherches en sciences occultes

Modérateur : mella

Avatar du membre
Shamballah
Esprit évolué
Esprit évolué
Messages : 100
Enregistré le : sam. 20 août 2011 19:42
10
Total: 1
Total: 1

Message non lu

Des scientifiques Russes (encore eux !)ont longtemps travaillé sur des théories du temps à densité variable .Pour faire simple le temps n'est pas linéaire et peu prendre différentes "dimensions" suivant la sphère dans laquelle nous nous situons . Un physicien français Eric Julien ,en se basant sur leurs recherches ,sur leurs expériences a tenté de trouver des explications à ce que la physique quantique ,et l'astro-physique observaient .
Il en est arrivé à emettre une théorie englobant en cohérence les effets dits paranormaux (capacités parapsychiques, télépathie,déplacements dasn les corps spirituels,memoire des rêves ... etc) et les explications relatives aux effets des OVNIS (déplacements des vaisseaux ,temps manquant(dont nous avion vaguement abordé le sujet dans le chat un soir ),effets visuels différents ) et il en est arrivé à cette conclusion "Tout est basé sur un concpet unique"Merci monsieur le scientifIque d'affirmer ce que l'ésotérisme savait !

Ce qui m'importe dans cette démarche dite scientifique ,c'est le rapprochement lent ,trop lent à mon goût , entre les recherches scientifiques et les recherches ésotériques . De plus en plus souvent les constatations (le mot découvertes me gêne)scientifiques démontrent le bien fondé de l'ésotérisme . Il serait temps pour la science de revenir à ses tous débuts : Expliquer le monde ,la dimension humaine grâce à la dimension spirituelle qui fait ce que nous sommes . Des évidences s'imposent aux scientifiques , ils abordent le fait qu'il puisse effectivement exister d'autres dimensions que celle dans laquelle se déroule notre vie terrestre , admettent le fait de la pensée créatrice (les micros particules sont influencées par un regard ou une volonté)pourquoi s'obstiner à séparer sciences et ésotérisme ?
"Les maux qui dévorent les hommes sont le fruit de leurs choix...." Pythagore