Edalex 2/07/14

Nos rêves sont souvent porteur de messages

Modérateur : Docsavage

edalex
Esprit ouvert
Esprit ouvert
Messages : 57
Enregistré le : jeu. 25 avr. 2013 22:21
8

Message non lu

Bonjour,

Faut que je vous parle de mon reve: vous en ferait peut etre rien mais il m' a trouble. Je suis le jour de mon bapteme, et je me prepare chez le prete, c'est au quatrieme etage d'un immeuble. Je cherche la tenue que je dois mettre, bizarement c'est fonce en haut et clair en bas, alors qu'il etait dit le contraire au depart. Je commence a enfiler le haut compose de deux tunique fonce epaisse et d'un foulard. je vois par la fenetre la place en bas avec toutes les chaises pour assister a la ceremonie. Il y a deja des gens assis. Alors que je viens d'enfiler le haut, je me retrouve en bas sur la place et je m'enfonce dans le sol jusqu'a la poitrine.Je prends peur et au loin j'apercois ma grand mere, et lui crie :que dois je faire mamie? Elle me repond :prie.! Ce que je fais de tout mon coeur, , et je remonte au niveau de la place. Puis me voila remontée a l'etage chez le pretre et on cherche partout le pantalon que je dois mettre, et Monique la secretaire du pretre, m'en donne un et a mon etonnement il est blanc, alors qu'il aurait du etre noir, bref, je finis de m'habiller et me retrouve sur la place. Tous les futurs baptisés arrivent et on se dit bonjour, il y a un peu de stress, mais on est contente de se voir. A mon etonnement les futurs baptises sont tous des enfants, et je suis la seule adulte.
voila
Avatar du membre
Octopussy
Esprit lumineux
Esprit lumineux
Messages : 170
Enregistré le : lun. 15 août 2011 22:28
9
Total: 17
Total: 6

Message non lu

Il y a une forme de peur au moment d'entrer dans la danse ,même dans celle qu'on s'est prévu.
Crainte de pas être comme il faut de pas savoir assurer à divers niveaux d'où la sensation de dispersion.
Quelques fois trop de « conventions », d'attitudes à devoir adopter liés à des formes d'attachements personnels du au vécu fait qu'on recherche quelqu'un qui nous appui dans nos choix... on s' attele des entraves à force d'attendre des autres...au point d'être en inertie.
On s'impose sous la pression du ( ou des ) but(s) qu'on pense devoir atteindre l'approbation de ceux qui nous tiennent à cœur (une personne ou un ensemble de personnes diverses..)
Aussi l'impression d'avoir sauter des étapes et de courir vers une catastrophe vu qu'on se calque aux règles des autres au lieu de s'écouter …
Tu appréhendes ta vie avec une dose d'inquiétude qui bien souvent se raccorde à des normes...la dose de plaisir se fait absente,alors que c'est un moteur qu'on ne peut pas occulter , c'est le secret de la réussite , la base de la « méthode ».
Répondre