L'empathie

Les dons médiumniques et leurs applications

Modérateur : Docsavage

Avatar du membre
mystic
Esprit éclairé
Esprit éclairé
Messages : 78
Enregistré le : dim. 21 août 2011 07:08
10

Message non lu

L'empathie :
Faculté de ressentir les émotions, les sentiments voir même les douleurs d'autrui comme si il s'agissait de nous même.

Bien que cette faculté soit magnifique et fantastique dans ce sens ou elle permet de comprendre et d'aider au mieux son prochain en agissant directement sur les causes des problèmes, elle se révèle aussi d'une grande difficulté pour l'empâte qui se découvre.

En effet TOUT l'éventail émotionnel y passe :

Quoi de plus merveilleux que de ressentir et de vivre joie, plénitude, bien être, positivisme, amour et désir.

Mais le merveilleux s'arrête ICI !

Il est en revanche plus difficile de vivre tristesse, colère, haine, méchanceté, cruauté et fatigue...

Il devient alors impératif pour l'empathe d'apprendre à gérer ce don pour ne pas se laisser submerger par les émotions du monde qui l'entoure.

"Rappelons que la notion de distances n'existe pas pour cette faculté médiumnique".

Il convient alors de prendre conscience de soi et de sa vie personnelle :

La clef est dans l'acceptation de soi : ce que l'on est physiquement, moralement, spirituellement, de la vie qui est la notre (aussi difficile soit elle) et de nos dons (le cas échéant)

Ainsi reconnaitre nos propres sentiments permet de ne pas s'approprier ceux des autres.
Avatar du membre
mystic
Esprit éclairé
Esprit éclairé
Messages : 78
Enregistré le : dim. 21 août 2011 07:08
10

Message non lu

A quoi et à qui sert l'empathie

Au médium :

Sans s'en tenir à des émotions de base, le médium perçoit aussi les peurs profondement enfouies, celles du passé, celles souvent qui bloquent l'épanouissement de l'adulte.
En ayant cette perception le médium peut alors accompagner le consultant sur le chemin de la compréhension de ses peurs et ainsi l'aider à les combattre.

Au magnétiseur ou guérisseur :

En se connectant au consultant, le praticien peut ressentir les douleurs physiques et les disfonctionnements des organes.
Il peut ainsi cibler les véritables causes du mal et appliquer les soins qui s'imposent de la manière qu'il convient.
Avatar du membre
mystic
Esprit éclairé
Esprit éclairé
Messages : 78
Enregistré le : dim. 21 août 2011 07:08
10

Message non lu

l'empathie, don ou malédiction ????

Ce don magnifique prends parfois des allures de malédiction
il n'est pas rare de voir mais surtout de vivre une expérience si intense
que l'on se retrouve victime de cette faculté :

Il ne suffit pas d'être dans l'acceptation de soi,
Il faut aussi être trés vigilant.


Le simple fait d'être au contact quotidien de personnes malveillantes
et hypocrites peut atteindre l'empathe de façon pernicieuse.

Ceci entraine inévitablement un changement de comportement,
les plus aguerris en la matière n'y échappent pas forcement :

Outre le fait que vous "empathez" cette personne, au point de devenir elle en vous imprégnant de son mal-être,
vous commencez à éprouver envers vous même la haine qu'elle éprouve contre vous

Plus facile de se laisser avoir que de s'en défaire :

Tant qu'il n'y a pas le "déclic" c'est comme si vous étiez perdu.
Vous ne comprenez plus les gens en qui vous aviez confiance.
Vous avez l'impression que ces gens vous en veulent.


Mais vous n'êtes tout simplement plus vous même !!!!!!

Prenez conscience que cela ne vient pas forcement des autres, mais de vous même !

-Regardez plus attentivement votre situation.
-Prenez le temps d'analyser votre environnement et les gens que vous cotoyez
.
Une fois que vous avez trouvé la cause de votre état
-Prenez le temps de vous recentrer, méditez, reconnaissez vous, reprenez contact avec vous même
Tout ceci peut prendre du temps mais le jeu en vaut la chandelle.
-Veillez à ne plus absorber cette personne malveillante
Sans forcement rendre un effet miroir, mettre cet individu face à ses ressentiments peut crever l'abcès
-Agissez intelligemment soyez spontané, surprenez (l'effet de surprise laisse la personne dos au mur et cela aura au moins le mérite de la calmer)

Il n'est nul besoin d'agresser, plus vous resterez calme plus la force de votre travail pour vous retrouver prendra son sens


Pour comprendre et gérer l'empathie il est impératif d'être dans l'acceptation de soi, de se connaître, et d'avoir la capacité de se reconnaître.
Avatar du membre
mystic
Esprit éclairé
Esprit éclairé
Messages : 78
Enregistré le : dim. 21 août 2011 07:08
10

Message non lu

Qu'est ce que l'effet miroir ????

le phénomène de l'effet miroir se traduit par la suite logique suivante :

ressentis , absorption , intégration , et diffusion

L'empathe qu'il soit aguerri ou non ressent les émotions ou douleurs des individus qui l'entourent,
il en absorbe le mécanisme et le modus opérandi
l'intègre à son esprit et les fait siennes
une fois siennes il les diffuse largement autour de lui,
comme le caméléon qui prends la couleur de l'objet qui lui est le plus proche physiquement
l'empathe "devient" ceux qu'il côtoie

souvenons-nous :

Que tout le panel de sentiments est ressenti et "vécu" par l'empathe.
Qu'il est plus facile de se perdre dans le labyrinthe des sentiments perçut que de se reconnaitre.

les dangers pour l'empathe

Il va sans dire que cette capacité mal gérée peut éventuellement devenir "dangereuse" dans ce sens ou l'empathe se retrouve en surcharge émotionnelle, alors qu'en tant qu'individu
ses émotions propres lui suffisent !!!

A priori il pourrait sembler évident pour tout un chacun que s'imprégner et intégrer des sentiments positifs tels que joie et plénitude soit bénéfique,
en realité ils sont simplement potentiellement moins dangereux :
vivre dans l'euphorie permanente peut engendrer un comportement proche de l'insouciance voir l'inconscience et nous détacher peu à peu de nos
obligations et responsabilités terrestre.

En ce qui concerne les émotions négatives les intégrer représente un réel danger :
dans ce cas de figure il est évident que la tristesse, la colère, la méchanceté, la déprime ne font qu'ajouter et amplifier nos propres émotions relatives à nos vies, qui rappelons le, n'est pas forcément "rose" pour tout le monde !!
la surcharge émotionnelle devient alors invivable et peut pousser l'empathe à des extrêmes comme le renfermement sur soi même ou pire encore,
quoi de plus naturel pour l'être carné que nous sommes que de vouloir que ça s'arrête enfin, et de reposer en paix ?

triste fin pour un empathe !!!

Dans ce laps de temps l'empathe aura eu le temps de diffuser à son tour ce sentiment qui à la base n'était pas le sien, et "contaminer" si l'on peut dire ainsi d'autres personnes de son entourage :

Comment remédier à ce phénomène de contamination

Souvenons-nous :

Que la clef de la gestion de ce don est dans l'acceptation de soi.
Qu'il est de rigueur d'analyser notre environnement.
Qu'il est imperatif de se connaitre et de savoir se reconnaitre.
Que la méditation est bénéfique qu'elle soit par le silence ou orientée.

Une chose est à savoir :

L'emapthe n'est pas simplement une "éponge" qui doit se cacher et s'isoler du reste du monde ou encore éviter les lieux publics tels que grandes surface de peur de "subir" les émotions d'autres individus,
certes parfois être seul permet de se recentrer mais vivre en reclus n'a jamais été une solution (enfin si ...... une solution de facilité !!)

L'empathe est bien autre chose, quelque chose de plus fin de plus subtil se cache derriere ce don formidable :

Pourquoi les empathes ne serais condamnés qu'à "subir", impuissant les émotions de tout un chacun ?????

La vrai question est ici !!!

Et c'est ici que le sens médiumnique de ce don apparait, car qui est mieux placé que l'empathe pour ressentir, comprendre, et agir afin d'aider "l'autre" à avancer.

La condition synequanone est bien evidement la paix intérieure
l'empathe à la capacité de "guérir" l'esprit, en agissant directement sur les causes du mal être, et en diffusant paix calme et serénité l'empathe trouvera les mots
pour apaiser autrui.

Reprenons la suite logique précitée :

ressentis , absorption, intégration, diffusion

Il convient de réagir au moment précis qui sépare le ressenti de l'absorption c'est sur ce court laps de temps que vous pouvez tout changer

Pour tout cela il est nécessaire :

D'être en paix avec soi meme (quelque soi nos obligations).
D'être à l'ecoute de l'autre.
Doté de la compréhension (mais sans ça vous ne seriez pas empathe !!!!).
D'être animé de bonnes intentions.

Sans cette compréhention de l'empathie, l'empathe peut renvoyer directement à son interlocuteur et "agravé" son état
Répondre