Discussions sur le sujet "Médiumnité"

Les dons médiumniques et leurs applications

Modérateur : Docsavage

Avatar du membre
Lara
Esprit lumineux
Esprit lumineux
Messages : 184
Enregistré le : dim. 14 août 2011 14:59
9
Total: 3
Total: 3

Message non lu

mystic a écrit : on est empathe POINT



J'ai sorti ce morceau de son contexte de compréhension de soi et d'aide d'autrui, mais il dit quelque chose qui m'interpelle...
On est pas empathe POINT!!! Je te souhaite d'être autre chose que UNIQUEMENT empathe, et je crois réellement que tu es ENTRE AUTRE empathe...
Par contre je crois aussi que tu as laissé une part importante à ton empathie, façon qui t'es propre d'aider autrui...Mais pour reprendre des mots qui ont étés dit sur le tchat à ce sujet là, cela fait partie de ta palette de couleurs, et tu as choisi celle ci en dominante....
Avatar du membre
mystic
Esprit éclairé
Esprit éclairé
Messages : 78
Enregistré le : dim. 21 août 2011 07:08
9

Message non lu

re hello

Je suis bien d’accord avec toi comme souvent ou toujours

Sortie de leur contexte les mots peuvent prendre la signification qu’on veut bien leur donner. c'est bien pour ça que je l'ai glisser dans une phrase pour en compléter son sens
« on est empathe POINT » ne signifie pas on n’est qu’empathe ou je ne suis qu’empathe.

Rassures toi je suis bien autre chose que UNIQUEMENT empathe, ensuite la part que j’ai laissé à mon empathie n’est ni plus ni moins que ce que je veux qu’elle soit car effectivement il ne s’agit là que d’une note de couleur parmi d’autre notes de couleur, et elle est loin d’être la dominante chez moi.
Avatar du membre
Dolphin
Esprit lumineux
Esprit lumineux
Messages : 192
Enregistré le : lun. 19 sept. 2011 15:31
9

Message non lu

Bonsoir à toutes et tous,

En complément de notre discussion d'hier soir, je reviens ici avec qqs questions car tout n'est pas très clair de mon côté, étant donné la nouveauté.
- Comment savoir à qui "appartient" ce que nous ressentons (douleur de dos par exple), lorsqu'on sait pertinemment que cela ne vient pas de nous (car sans raison apparente et subitement) et que nous sommes seuls à vaquer à nos occupations?
- Y aurait-il une sorte de "connexion" s'établissant par la pensée, allant jusqu'à la "création physique" de ce ressenti?
Donc dans ce cadre là, y a aussi une histoire d'émetteur et de récepteur comme en magnétisation?

Car du coup, je me demande bien quel est l'intérêt de ressentir qq chose de désagréable, dont au final on ne sait que faire sur le coup? (cf. exple avec mon frère et son mal de dos)
- En fait, je comprends pas l'intérêt d'être "empathique", ça me perturbe un peu à vrai dire.
- Est-ce que je dois également comprendre, que je dois régler certains trucs en moi pour éviter de subir le revers de l'empathie?
- Comment faire, agir pour ne pas la subir en qq sorte?

Merci par avance de vos réponses, même si je radote à nouveau avec ce sujet.
Life is Beautiful...the Best is Yet to Come...!
Avatar du membre
Dolphin
Esprit lumineux
Esprit lumineux
Messages : 192
Enregistré le : lun. 19 sept. 2011 15:31
9

Message non lu

Me revoilà, après une petite gymnastique "gamberges" :mrgreen: ...je pense avoir en partie compris et avoir trouvé qqs réponses et je vais faire court:
- Ne pas oublier que tout ne s’explique pas, ne pas chercher obstinément à tout vouloir comprendre de façon rationnelle et tangible.
- L’intention fait l’action, comme la volonté, la conviction, la confiance sont aussi des facteurs déterminants.
- Accepter, comprendre et prendre tout ce qui fait partie de nous (sans faire de tri sélectif) depuis toujours, même si cela s’exprime seulement aujourd’hui.
- Quoi de plus concret, de mieux, que de ressentir la douleur de l’autre pour la comprendre...pour pouvoir être en mesure de lui apporter son aide en faisant bien la distinction entre soi et l’autre...et pour cela mieux vaut se connaître pour éviter tout amalgame pernicieux de ce que chacun est et a.
Life is Beautiful...the Best is Yet to Come...!
Avatar du membre
Docsavage
Administrateur du site
Messages : 338
Enregistré le : dim. 14 août 2011 14:07
9
Total: 5
Total: 24

Message non lu

Que dire de plus....
"Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres" Voltaire
seigneur wador
Esprit assidu
Esprit assidu
Messages : 26
Enregistré le : mar. 7 août 2012 16:11
8

Message non lu

Pour répondre au post de Lara du 19/08 moi aussi j ai déjà éprouvé cette sensation de chute
Avatar du membre
Dolphin
Esprit lumineux
Esprit lumineux
Messages : 192
Enregistré le : lun. 19 sept. 2011 15:31
9

Message non lu

Bonsoir à tous,

Kardec dit que "nous sommes tous un peu médium"...à des degrés différents...que nous avons tous la capacité de devenir médium.
Partant de là, je me pose les questions suivantes:
-Peut-on savoir quels types de médiumnité nous avons? (auditif, clairvoyant, psychographe...)
-Laquelle développer ou travailler ?
-Comment savoir?
-Peut-on choisir soi-même sa médiumnité sans risque?
-Se peut-il que malgré toute sa bonne volonté, celle ne se développe jamais dans cette vie?
Merci par avance de vos lumières :).
Life is Beautiful...the Best is Yet to Come...!
Avatar du membre
Lara
Esprit lumineux
Esprit lumineux
Messages : 184
Enregistré le : dim. 14 août 2011 14:59
9
Total: 3
Total: 3

Message non lu

-Peut-on savoir quels types de médiumnité nous avons? (auditif, clairvoyant, psychographe...)

Losque tu évolues et que tes capacités font surface et que tu les développes il me semble aisé de savoir par quel biais... Il faut s'observer pour se connaitre...


-Laquelle développer ou travailler ?
-Comment savoir?
-Peut-on choisir soi-même sa médiumnité sans risque?


Tu ne choisis pas comme au supermarché! Un "jour" tu as décidé d'une façon ou d'une autre que tu développerais cette médiumnité, de ce fait tu auras sur ta route les bonnes rencontres, ou les moins bonnes, mais toutes te permettront de te situer si tu n'as pas réussi par toi-même.

-Se peut-il que malgré toute sa bonne volonté, celle ne se développe jamais dans cette vie?

J'ai souvent "lu" qu'on ne pouvait pas tous être médecins ou plombier, il y a une diversité qui permet à chacun de vivre ses expériences et intéragir avec les autres. Si cette médiumnité ne doit pas se développer, c'est d'une part que tu n'en as pas décidé ainsi, et d'autre part pour te permettre de vivre d'autres expériences.
Avatar du membre
Docsavage
Administrateur du site
Messages : 338
Enregistré le : dim. 14 août 2011 14:07
9
Total: 5
Total: 24

Message non lu

J'ajouterai simplement ceci : "La fonction crée l'organe..."
"Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres" Voltaire
Avatar du membre
pompom
Esprit assidu
Esprit assidu
Messages : 36
Enregistré le : jeu. 4 oct. 2012 01:03
8

Message non lu

Coucou ici ! :) Je me fais rare je sais, mais je viens régulièrement vous lire (biz à Octo !:) )

Comment se fait-il que tout cela fonctionne par périodes ? Est-ce que c'est notre propre volonté inconsciente qui provoque une "fermeture des écoutilles" ou bien est-ce lié à une autre façon de voir les choses ?
Je n'ai pas la sensation d'être fermée, je suis ici et maintenant incarnée et dans l'action, et pour autant les manifestations se font plus rares, bien que plus puissantes. J'ai eu l'occasion dernièrement de sentir quelqu'un me donner une accolade, première fois que j'ai une telle sensation (le père de mon compagnon venait de mourir ce matin là, je ne l'ai appris que le soir). Mais je n'ai plus de "flashs" ou de discussions.
Est-il possible, étant donné que je me sens en permanence ouverte et réceptive, que j'aie cessé de distinguer les informations qui me viennent d'ailleurs et que je les vive sans les remarquer ?
Répondre